Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'alsfactory
  • Le blog d'alsfactory
  • : Je suis Alexis et voici quelques-unes de mes créations, sculptures, bijoux et autres artéfacts. Un créateur et son blog art vous ouvre son atelier, son travail et un peu son coeur...
  • Contact
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 16:54


ok5570 copie br

 

DSCN6695 copie2

 

  Bon c’est la rentrée et comme tous les ans on fait un tour des objectifs à atteindre après un bilan de pré-vacance et si on n’est pas post-mortem sur un jet-ski ou fané par le soleil on espère finir l’année d'aplomb (jeux de mot).

Mais avant on va faire l’appel pour voir un peu  qui on a dans cette équipe de gagnants, oui parce que ce n’est pas tout ça, mais j’ai des comptes à rendre, pas comme toi « Passe Droit » hein ? Je ne suis pas encore rentré en politique… oui je sais des fois t’es mignon mais l’année dernière souvent absent quand même.

« Créativité »? – elle se recoiffe m’sieur- elle fait bien car désormais on fait rien sans elle.

Ce n’est pas  comme Mlle « Chance » - présente m’sieur !- (une petite voix moqueuse) oui mais t’es pas venu souvent l’année passée.  – désolée m’sieur-  au dernier conseil tout le monde l’a dit « il faut forcer la chance » tu penses, si j’avais que toi à gérer.

« Courage » je t’ai vu a coté de « Morale » pour changer  …  « Pugnacité »?  Je sais que tu n’aimes pas ton prénom mais tu réponds s’il te plait.

« Agio » n’est pas avec vous à cette rentrée, bon débarras je ne devrais pas vous dire ça mais fils de banquier ou pas hein ? j’me comprends ! oh bien soyez pas choqués surtout toi « Altruisme » même si toutes ces années à bosser pour rien ont légèrement altéré ton sens des valeurs. Vous demanderez à votre maman « gentillesse » si elle paie ses courses avec des mercis et sourires ?

« Modjo » c’est qui c’est ça ? Tu parles français au moins, non parce que y a des charters de caravanes en ce moment ?  Pis  tu ne commences pas, tu laisses « fidélité » tranquille. Tu vas te mettre à coté de « Créativité » plutôt, un peu de testostérone lui fera pas de mal. –je me recoiffe, m’sieur- ouais ben justement.

« Partenaire » et « zizanie » vous vous séparez s’il vous plait. Bon ils sont un peu en retard comme d’habitude le quart d’heure toulousains sûrement mais les ‘amis’ arrivent, y a quelques places encore, on sait jamais.

Voilà on est à peu près au complet, l’année commence sur les chapeaux de roue (enfin si quelqu’un peut me dire ce qu’est un chapeau de roue), on se met au travail et même si on n’a pas fait de promesse ça ne nous empêche pas de les tenir.

Repost 0
Published by alsfactory
commenter cet article
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 08:11

 

Bon là c’est l’été, j’ai pris un retard digne de nos meilleures administrations et je ne trouve même pas le temps de vous raconter tout ça.

J’ai une petite excuse grande comme un petit garçon de deux ans et ½ …

Finalement j’attends que cela sèche,  autant que cela est l’air fini.

Mais si je vais vous montrer, c’te blog alors !

Repost 0
Published by alsfactory
commenter cet article
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 08:26

Le printemps est dèjà bien installé, l'été approche et moi je me démène pour avancer sur tous mes projets.

C'est pourquoi le blog est un peu en stand by ( me), mais je vais faire quelques photos( comme promis) et vous allez voir ce que vous allez voir.

 A tout de suite !

Repost 0
Published by alsfactory - dans ACTUALITE
commenter cet article
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 21:21

                 vue     


C’est une nouvelle semaine qui débute et après un rapide coup d’œil à mes  twin bell-towers voisines encore debout, je me rends bien compte que cela s’arrose; Alors tchin et on passe à autre chose…

Tiens par exemple, qu’avons-nous là, un monticule de récupe qui me supplie de le ranimer ;


taslamps

 

BLOG BALANCOIRE copieDSCN5742

   Je viens de finir une commande de bijoux, et une petite création lumineuse me tente pour me dérouiller la disqueuse.

Apres une balançoire capitonnée et un porte-manteau plus tard, une lampe sera la bienvenue.

Je l’imagine posée sur la table de travail d’un écrivain, l’éclairant et l’enveloppant de sa clarté douce et  wattée. Inspiré par l’objet qui l’accompagne il nous contera peut être l’histoire d’un phare du bout du monde (si tenté que Jules Verne ne l'ait déjà fait).

Je me lance, pas trop loin quand même, et je reviens vous montrer la chose.


Repost 0
Published by alsfactory - dans ACTUALITE
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 09:58
      Je vous souhaite bien le bon voeux msieurs, dames !
      Cela dit je me la souhaite ( l'année neuve)  fructueuse, riche de rencontres et de projets aboutis; Oui on est pas mieux servi que par toi même, alors demande-moi n'importe quoi, parce que c'est pas très jolie ces petits doigts et ces poignés tous nus.
      Surtout, un artiste dans le besoin c'est une petite etoile qui vacille comme la flamme de la bougie dans le courant d'air de l'incertitude. Le ciel des soirs d'été à venir restera noir si toutes les lumineuses créations de part le vaste monde n'égaient plus les mornes plaines de nos existences. (ouh! Fait peur ça, hein ?)
Allez, n'ayez crainte je ne cèderai pas ma place aux pré-cuits de la pensée car sans être un grand cuisinier je sers du beaucoup plus digeste.  Top depart...
 alexi
s


blog
Repost 0
Published by alsfactory
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 20:20

Des échantillons d'un matériau posés là par mon architecte préférée, des teintes sympas… Voilà il n’en faut pas beaucoup plus pour voir un nouveau bijou, un objet pour le corps ou pour les yeux.

La matière ? Du Corian de chez DUPONT, matériau utilisé pour les plans de travail de cuisine entre autre, particulièrement agréable à travailler et pas naturel du tout mais bon rien ne se crée tout se transforme n’est ce pas ? 

Les teintes ? Un rouge qui tâche pas et plein de blancs sans polyphénol (dommage) à marier sans modération. Un brun, chaud comme un expresso matinal a complété mon choix.

Un essai tortueux plus tard j’ai fait le pendentif en trois parties après une réflexion ultra poussée sur un des mes gribouillis, une bague avec le brun (oh I like it)  et puis une commande,  la rouge, sur le principe de la première avec le rivetage. Le métal c’est de l’argent bien sûr, comme le temps.

Maintenant je vous vois venir, alors pas la peine de me poser un rail de chemin de fer pour espérer un bracelet tendance, de me refiler votre vielle robinetterie pour que j’en sorte une paire de boucle unique ou une bûche de 99 pour un sertissage. J’ai confiance, vous saurez certainement différencier l’ébène de l’ivraie,  j’attends vos propositions et puis j’ai deux ou trois idées qu’il faut que j’attrape au lasso.

Sinon monsieur DUPONT t’aurais pas d’autres échantillons ?



Repost 0
Published by alsfactory - dans ACTUALITE
commenter cet article
8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 08:17






Oh,  dis donc c'est une nouvelle bague que je vois là ?
Mais oui bien sûr, Elle fait partie de la  la série "CORIAN"  qui arrive et c'est un nouvel article ce soir ou demain, ben tiens ! Dans 'bagues femme' il y a aussi la bague croix, pas récente mais pas encore vu.
En plus la balançoire la plus "in" arrive et c'est luluby qui va être content.



 
Repost 0
Published by alsfactory - dans ACTUALITE
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 11:32
Dans un atelier top secret ouvert à tous quelque chose se trame,  au trentième étage d'un immeuble qui en compte trois,  l'art  est en  création,  fusion d'un esprit pertubé(mais pas tant que ça) et de la matière. Prochainement sur ce blog...





 
Repost 0
Published by alsfactory - dans ARCHIVES
commenter cet article
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 13:12

 

          Si il est un objet qui éveille en moi, sous ses élémentaires et pratiques offices,  un émoi certain, c’est bien le porte- manteaux. En effet, c’est parce qu’il accompli sont travail à merveille que l’on n’y porte aucun intérêt ! Je suis sûr que celui dont vous avez gardé un souvenir est ce con de perroquet instable et surchargé qui s’est lamentablement écroulé alors que vous arriviez le dernier et en retard à la réunion hebdomadaire du labo… propageant alentour les vestes, écharpes et doudounes de vos chers et ponctuels collègues.

Cette défaillance humiliante a jeté un gouffre d’incompréhension entre vous et tout porte-manteaux, a fait de vous un militant actif du groupe « A bas les patères ». 

Hum, hum ! Vous n’êtes plus seul,  écoutez moi bien, enfin lisez moi bien. 

      Comme je le dis plus haut le porte manteaux est mon ami et pas simplement parce que j’en ai conçu , cela se conçoit. Il est plus proche de vous que vous ne l’imaginez, plus serviable que cette lampe de poche introuvable en cas de coupures, plus pratique qu’un ouvre-boite qui ne sert qu’à ça … Le porte- manteaux est un lien, le chainon manquant, oui j’insiste, le chainon manquant du triptyque Métro Boulot Dodo.

 « Théorie fumante de scientiste imbibé et abonné à Mulot Magasine» pensez -vous ?

  Essayons de dérouler succinctement une journée… Avant de sortir pour prendre le départ vers qui vont vos pensées, ( où est ma pèlerine, ma capote ou mon Gstar …), arrivé au palais des trente cinq heures, vous faites quoi, hein,  vers qui vous tournez-vous?  Je ne vous demande pas ce que vous aimeriez faire, comme jeter à la gueule du responsable votre manteaux noir en pure laine et lui commander de le débarrasser des poils de chat avec les dents…

Non sérieusement, vous confiez au porte-manteaux votre vêtement avec le secret désir de le renfiler au plus tôt.

 N’est ce pas là, la preuve du lien qui vous uni à l’objet que vous souhaitez revoir le plus vite possible. Je le sens, le gouffre n’est plus qu’une infime crevasse , une gerçure qui vous sépare de l’estime. Vous êtes encore à un poil de roquet du Berry d’adhérer à ma version des faits, car votre esprit torturé vous pousse à croire que c’est votre blouson que vous préférez. Pensez- vous que votre blouson survivra à toutes ces journées indéfiniment, quoique vous lui proposiez à la garde, bonnet, écharpe, veste couture c’est toujours vers le porte-manteaux que vous vous retournerez et qui entendra vos soupirs matinaux sans broncher, vous accueillera le soir en vous soulageant de l’imperméable trempé. Alors que vous n’êtes pas sûr que le soir revenu votre vie n’aura pas changer, l’immobilisme tranquille de cet objet vous rassure.

Vous voilà plus raisonnable et prêt à acquérir la garantie de votre quiétude, je suis prêt et plutôt que courir chez le premier portementeaulogue par trop spécialiste, je me propose de répondre à votre attente. Vous pouvez voir la photo d’une de mes dernières créations, regardez la description, posez des questions mais n’attendez plus pour soigner votre affecte.                   

Offrez- vous un porte manteaux.  

 

 Alexis

Repost 0
Published by alsfactory - dans ARCHIVES
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 20:40
Robert qui  aimait Larousse nous explique le mot bijou comme ceci , je site :

«  Petit objet de parure ».

Bon ! Vu comme ça on pense immédiatement que Robert n’avait pas le cadeau loquace, regardant au revers et austère devant, peut-être, pourtant on n’attrape pas Larousse avec des gravillons montés en chapelet.

Je tiens Robert pour plus malin que ça, tellement qu’il s’est laissé une porte ouverte grande comme ça, au moins. Une porte qui donne un accès direct à l’imagination. C’est sans doute grâce à ça que certaines se sont vu offrir des perles de pluie venant de pays où il ne pleut pas,  C’est aussi sûrement que ne dérogeant en rien à la définition, d'autres, bardés de clous crucifient le bon goût. 

Mais c’est cela le vrai cadeau de Robert pour Larousse, l’infinité de présents, tous à sa disposition éventuelle, comme l’impossibilité de la décevoir, son imagination comme seule vraie limite.

Ebahi par tant de générosité je me devais de puiser dans mes idées et plutôt que de voir s’envoler à jamais ces petites flammèches sorties de l‘âtre de mon esprit, je décidais de les enfermer, de les saucissonner dans l’entrelacs des mots qui les décrivaient. Ces petits mots garants de leurs existences avant de les façonner avec ce que j’avais sous la main et dans le cœur. 

Robert qui aimait Larousse nous explique simplement ce qu’est un bijou et vous ne pourrez plus dire, si tenté que, que mes bijoux n’en sont pas !

 

 

 


Repost 0
Published by alsfactory - dans ARCHIVES
commenter cet article